Actualités icone rss

Gestion durable des eaux de pluie

Gouvernement du Québec | Québec - Jeudi, 16 août 2018
 

Un nouveau programme pour soutenir les municipalités.

Le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, annonce la création du nouveau Programme de soutien aux municipalités dans la mise en place d'infrastructures de gestion durable des eaux de pluie à la source (PGDEP). Au total, près de 10 M$ en provenance du Fonds vert seront consacrés à l'amélioration du drainage des eaux pluviales en milieu municipal.

L'aide financière accordée par le PDGEP favorisera la mise en place de solutions innovantes en matière de gestion durable des eaux de pluie (GDEP). L'implantation d'infrastructures de GDEP à la source permettra notamment aux municipalités d'accroître le captage de l'eau pluviale et de diminuer la quantité d'eau de ruissellement. De plus, la végétalisation des infrastructures de GDEP contribuera à réduire les îlots de chaleur urbains.

Ce programme est mis en œuvre dans le cadre du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques (PACC 2013-2020) du gouvernement du Québec. Le PGDEP répond ainsi à la priorité 2 visant à soutenir les municipalités dans leurs initiatives de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), d'adaptation aux changements climatiques et d'aménagement durable du territoire. Ce programme s'inscrit également avec l'orientation 3 de la Stratégie québécoise de l'eau qui consiste à mieux prévenir et gérer les risques liés à l'eau.

Citations

« Les municipalités jouent un rôle crucial dans la lutte contre les changements climatiques. C'est pourquoi je me réjouis de la création de ce programme. Ces nouvelles stratégies d'aménagement permettront aux municipalités de réduire certains risques d'inondation et d'érosion ainsi que de diminuer la pression sur les infrastructures traditionnelles, et ce, en vue d'améliorer la qualité de vie des citoyens concernés. »

  • Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

« Le rôle des infrastructures de gestion durable des eaux pluviales est de plus en plus reconnu dans l'adaptation des collectivités aux impacts des changements climatiques. En effet, l'implantation de telles infrastructures permet de réduire le volume, la vitesse d'écoulement ou encore la charge polluante des eaux de ruissellement. Grâce au Fonds vert et au marché du carbone, qui constitue sa principale source de revenus, le gouvernement du Québec est en mesure d'outiller les municipalités et de soutenir leurs initiatives pour assurer le bien-être de leurs citoyens et des générations à venir. Par ailleurs, cette initiative contribuera également à l'atteinte des objectifs de la Stratégie québécoise de l'eau que j'ai annoncée le 27 juin dernier. »

  • Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Faits saillants

  • Le PGDEP s'adresse aux municipalités locales, incluant les villages nordiques. Les organismes municipaux désirant déposer un projet pourront le faire dans le cadre du premier appel à projets, du 23 août au 23 novembre 2018.
  • Les projets admissibles au PGDEP doivent prendre la forme d'infrastructures municipales de GDEP à la source visant la réduction du volume, de la vitesse d'écoulement ou de la charge polluante des eaux de ruissellement. La durée maximale du projet doit être de 2 ans. L'aide financière ne peut excéder 500 000 $ par projet. L'aide financière accordée aux projets retenus sera confirmée au plus tard le 1er février 2019.
  • Le PACC 2013-2020 est financé par le Fonds vert qui tire ses revenus de plusieurs sources, notamment du système de plafonnement et d'échange de droits d'émission de GES (marché du carbone).

Liens connexes