Actualités icone rss

Développement des Îles-de-la-Madeleine

Gouvernement du Québec | Québec - Dimanche, 8 juillet 2018
 

Création d'un bureau régional et soutien financier pour l'attraction de nouveaux résidents.

Le gouvernement du Québec est fier d'annoncer la création du Bureau régional de coordination gouvernementale des Îles-de-la-Madeleine (BRCGI). Cette démarche s'inscrit dans la foulée de la reconnaissance du statut particulier de l'archipel quant à son caractère insulaire. Elle répond également à une demande de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine d'obtenir un meilleur accès aux ressources gouvernementales afin de soutenir le développement de projets d'importance pour le territoire.

C'est le député de Châteauguay, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, M. Pierre Moreau, ainsi que le député des Îles-de-la-Madeleine, adjoint parlementaire du ministre de la Santé et des Services sociaux et adjoint parlementaire du ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, M. Germain Chevarie, qui en ont fait l'annonce au nom du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux.

Le BRCGI aura pour mandat d'assurer la cohérence des interventions gouvernementales aux Îles-de-la-Madeleine. Une approche de type « guichet unique » sera développée afin de mieux appuyer les intervenants du milieu dans la mise en œuvre et le suivi de projets jugés prioritaires et de faciliter la gestion de mesures gouvernementales destinées à la région.

« En 2016, le gouvernement du Québec reconnaissait le statut particulier de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine. Aujourd'hui, nous faisons un pas de plus pour soutenir le développement de cet archipel et mieux appuyer les acteurs régionaux dans la réalisation de leurs projets prioritaires. »

  • Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

« La création du Bureau régional de coordination gouvernementale des Îles-de-la-Madeleine est une réponse concrète aux préoccupations et aux priorités des Madelinots, qui vivent et travaillent ici. Voilà un autre bel exemple d'un gouvernement qui est à l'écoute et au service des citoyens et des régions! »

  • Pierre Moreau, député de Châteauguay, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

« Notre situation géographique particulière - en plein golfe Saint-Laurent - comporte des enjeux spécifiques avec lesquels nous devons composer quotidiennement. Je suis heureux que cette demande d'une présence gouvernementale accrue permettant une relation de proximité avec les différentes instances du milieu ait trouvé écho, car ce bureau contribuera certainement à la vitalité de notre territoire. Il s'inscrit de plus dans la poursuite des démarches liées à la reconnaissance du contexte insulaire de l'archipel. »

  • Germain Chevarie, député des Îles-de-la-Madeleine, adjoint parlementaire du ministre de la Santé et des Services sociaux et adjoint parlementaire du ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Le BRCGI sera situé dans les mêmes locaux que ceux occupés par les employés de la Direction régionale du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire. Quatre ressources seront embauchées afin de répondre à ce nouveau mandat.

La création du BRCGI est en lien avec la Stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires 2018-2022. Cette dernière vise à favoriser des interventions mieux adaptées aux besoins et à la réalité des différentes régions du Québec.

FARR | Financement pour inciter les gens à s'établir

Le gouvernement du Québec annonce également une aide financière de 510 000 $ consentie à la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine pour la mise en œuvre d'une stratégie visant à attirer de nouveaux résidents sur l'île. Le soutien à ce projet, qui représente des investissements totaux de plus de 1 032 525 $ sur 3 ans, est accordé par le biais du Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR).

La Stratégie d'attraction des personnes aux Îles-de-la-Madeleine (Stratégie) contribuera à inverser la tendance démographique à la baisse et à répondre aux besoins en main-d'œuvre. Elle s'articulera autour de trois grands axes d'intervention interreliés, soit l'attraction, l'accueil et l'intégration ainsi que l'appartenance.

Cette initiative répond à trois des cinq priorités régionales qui sont au cœur de la Stratégie gouvernementale pour assurer la vitalité et l'occupation des territoires 2018-2022. Ces dernières consistent à renverser la tendance démographique, à consolider et à diversifier l'économie ainsi qu'à créer un milieu de vie enrichissant et accueillant.

« Les municipalités jouent un rôle déterminant pour la croissance et la vitalité des régions. Avec le FARR, le gouvernement du Québec reconnaît le rôle clé des élus municipaux dans le développement socioéconomique de nos territoires. Il met à leur disposition des outils et des moyens financiers pour concrétiser des projets structurants et adaptés à leurs besoins, comme nous le démontrons aujourd'hui. »

  • Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

« Les Madelinots sont fiers de leur identité insulaire, et ils misent sur un milieu attractif, dynamique et accueillant pour attirer de nouveaux résidents. En s'appuyant sur la Stratégie, ils pourront faire reconnaître les Îles-de-la-Madeleine comme un milieu de travail et de vie exceptionnels, capable d'intégrer les nouveaux résidents et de développer chez eux le sentiment d'appartenance. » 

  • Pierre Moreau, député de Châteauguay, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

« L'archipel madelinot est un lieu particulièrement convoité sur le plan touristique, mais également pour la qualité de vie de ceux et de celles qui l'habitent de façon permanente, bien qu'il représente de nombreux défis liés à sa situation géographique. Comme dans beaucoup de régions du Québec, la décroissance démographique des Îles représente un enjeu. La stratégie d'attraction de nouveaux résidents qui découlera de cet investissement gouvernemental sera certainement bénéfique et nous espérons qu'elle représentera par le fait même une réponse à la pénurie de main-d'œuvre actuelle. »

  • Germain Chevarie, député des Îles-de-la-Madeleine, adjoint parlementaire du ministre de la Santé et des Services sociaux et adjoint parlementaire du ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Le FARR a été créé en complément du Fonds de développement des territoires afin de permettre aux élus municipaux et régionaux d'élaborer et de soutenir des projets structurants qui contribueront à maximiser le développement des communautés. L'objectif étant d'appuyer la Stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires 2018-2022.

Dans le cadre du FARR, une somme de 601 190 $ a été accordée aux Îles-de-la-Madeleine pour l'année financière 2018-2019. Cette aide sera progressivement bonifiée pour atteindre 1 336 483 $ en 2021-2022.

Au total, ce sont 310 M$ sur cinq ans qui seront investis dans le développement régional par le biais du FARR. L'enveloppe de ce programme est la suivante : 30 M$ en 2017-2018, 45 M$ en 2018-2019, 60 M$ en 2019-2020, 75 M$ en 2020-2021 et 100 M$ annuellement à compter de 2021-2022.

Liens connexes